Nous nous efforçons de fournir des solutions logicielles rapides, efficaces et abordables qui établissent de nouveaux standards dans l'industrie du développement logiciel.
  • Récupération de données à partir de divers formats de fichiers et de disques cryptés

R-Studio est conçu pour récupérer les données des disques durs physiques et d'autres supports. Mais il peut également être utilisé pour récupérer des fichiers qui ont été stockés dans des disques virtuels ou des formats de conteneurs de fichiers. Les conteneurs de fichiers comprennent souvent toutes les mêmes parties d'un disque réel - y compris un disque de démarrage, des partitions de disque, des systèmes de fichiers et des fichiers et dossiers individuels. Les conteneurs de fichiers peuvent être décompressés, compressés ou cryptés. En outre, il existe des utilitaires qui peuvent crypter un disque entier.

La méthode de récupération des données d'un conteneur de fichiers dépend de son format. Cet article couvre les méthodes de récupération de données utilisant R-Studio pour les formats de conteneur de fichiers les plus courants.

Types de conteneurs de fichiers avec images de disque

Il existe plusieurs types de formats de conteneurs de fichiers qui fonctionnent comme des images de disque :

  • Images de disque non compressées - Il s'agit d'une copie secteur par secteur d'un disque créé à partir d'un volume logique ou d'un lecteur physique entier. Ce type d'image disque peut être chargé dans R-Studio et traité comme n'importe quelle autre image.
  • Conteneurs de fichiers propriétaires - Certains utilitaires utilisent leurs propres formats d'image disque. Les images disque propriétaires sont généralement compressées ou cryptées. Par exemple, R-Drive Image, un utilitaire d'imagerie disque, de sauvegarde et de copie développé par R-TT, Inc. crée des conteneurs de fichiers avec l'extension .rdr.
  • Conteneurs de fichiers cryptés - Ils sont similaires aux conteneurs de fichiers propriétaires, mais leur contenu est également crypté. Seul le logiciel utilisé pour créer l'image peut la monter et la lire. Si le conteneur crypté peut être monté dans le logiciel natif, il peut être détecté par R-Studio et traité comme un disque logique normal.
  • Conteneurs de fichiers de machines virtuelles - Il s'agit de formats de conteneurs de fichiers destinés à être montés par une machine virtuelle, comme une VirtualBox ou un VMware. Ils peuvent être chargés dans R-Studio sous forme d'images non compressées et scannés pour trouver des partitions.

Images de disque non compressées et conteneurs de fichiers de R-Drive Image

Les images de disque non compressées peuvent être chargées directement dans R-Studio. De même, les fichiers R-Drive Image sont pris en charge en natif par R-Studio et peuvent être chargés directement et traités comme n'importe quelle autre image ou disque. Consultez l'aide de R-Studio : Image
Conteneurs de fichiers avec images de disque dans R-Studio
Fig. 1 : Conteneurs de fichiers avec images de disque dans R-Studio
Cliquez sur l'image pour l'agrandir

Formats de contenants de fichiers propriétaires

R-Studio peut également traiter certaines images de disque propriétaires, même si elles ne sont pas prises en charge en natif par R-Studio. Cela peut se faire en montant le conteneur de fichiers comme un disque virtuel à l'aide du logiciel propriétaire. Le contenu du conteneur de fichiers apparaîtra dans le volet Lecteurs de R-Studio comme un disque logique et peut être traité comme tel.
Un conteneur de fichiers monté comme un disque virtuel par un programme d'imagerie de disque propriétaire
Fig. 2 : Un conteneur de fichiers monté comme un disque virtuel par un programme d'imagerie disque propriétaire
Cliquez sur l'image pour l'agrandir

Notez que si un conteneur de fichier propriétaire est corrompu au point de ne pas pouvoir être connecté à l'aide de son logiciel natif, R-Studio peut toujours le charger en tant qu'image non compressée et tenter de le traiter. Toutefois, dans ce cas, les chances sont faibles de trouver des données utiles, surtout si l'image est compressée.

Formats des conteneurs de fichiers cryptés

Certains formats de conteneurs de fichiers propriétaires sont cryptés. Cela signifie que les données sont illisibles à moins qu'elles ne soient montées par leur logiciel d'origine (généralement à l'aide d'une clé de décryptage). Le cryptage de disque peut être appliqué à une partition, une image de disque ou un disque physique entier (voir ci-dessous . Des exemples de tels programmes sont le logiciel gratuit TrueCrypt/VeraCrypt de IDRIX et le logiciel gratuit pour usage domestique R-Crypto de R-TT, Inc.

Ces programmes connectent leurs conteneurs de fichiers comme des disques logiques virtuels et fournissent un cryptage/décryptage des données de fond. Ces disques virtuels apparaissent dans le volet Lecteurs de R-Studio en tant que disques logiques et peuvent être traités comme tels.
Conteneurs de fichiers connectés à l'ordinateur en tant que disques virtuels par VeraCrypt et R-Crypto
Fig. 3 : Conteneurs de fichiers connectés à l'ordinateur sous forme de disques virtuels par VeraCrypt et R-Crypto
Cliquez sur l'image pour l'agrandir

le cryptage/décryptage en arrière-plan ne peut pas être effectué - bien que R-Studio puisse effectuer un balayage secteur par secteur de l'image, les données ne seront pas reconnaissables.

Conteneurs de fichiers des machines virtuelles

La méthode idéale pour récupérer des fichiers sur une machine virtuelle est décrite dans l'article Récupération de données à partir de machines virtuelles. Si cela n'est pas possible, utilisez la méthode ci-dessous.

La récupération de données à partir d'un fichier VHD utilisé dans Microsoft Virtual PC est décrite dans l'article Récupération de données à partir de fichiers sur disque dur virtuel (VHD). Si cela n'est pas possible, utilisez la méthode ci-dessous.

Un autre format de conteneur de fichier courant est une image utilisée par une machine virtuelle. Le plus courant est le format de fichier .vmdk, qui est utilisé dans les machines virtuelles créées par VMware. Ce format de conteneur de fichiers a été développé par VMware, mais il est maintenant un format ouvert utilisé par d'autres programmes, tels que VirtualBox et QEMU.

Les conteneurs de fichiers créés pour les machines virtuelles peuvent être chargés dans R-Studio sous forme d'images secteur par secteur et analysés pour détecter leurs systèmes de fichiers. Ces analyses révèlent généralement de nombreuses partitions reconnues.
Un conteneur de fichiers .vmdk analysé pour son système de fichiers
Fig. 4 : Un conteneur de fichier .vmdk analysé pour son système de fichiers
Cliquez sur l'image pour l'agrandir

On trouve des fichiers dispersés sur de nombreuses partitions reconnues. Selon les circonstances, la plupart de ces fichiers sont récupérables, mais certains peuvent ne pas l'être.

Disques durs et partitions cryptés

Pour la récupération de fichiers à partir d'un disque Linux crypté, lisez notre article : Récupération des données d'un disque Linux crypté après une panne de système.

Bien que les disques cryptés ne soient pas techniquement identiques aux conteneurs de fichiers, la récupération de données à partir d'un disque avec un cryptage complet est similaire à la récupération de données à partir d'un conteneur de fichiers cryptés. Par exemple, BitLocker, qui est inclus avec certaines éditions de Windows et comprend le cryptage du disque. De même, TrueCrypt/VeraCrypt vous permet de crypter un disque entier.

Lorsqu'ils sont déverrouillés à l'aide de leur logiciel natif, les disques cryptés apparaissent comme des disques logiques dans le volet Lecteurs de R-Studio et peuvent être traités comme tels.
Fig. 5 : Un disque BitLocker verrouillé dans le volet Lecteurs de R-Studio
Fig. 5 : Un disque BitLocker verrouillé dans le volet Lecteurs de R-Studio
Cliquez sur l'image pour l'agrandir

Un disque BitLocker déverrouillé dans le volet Drive de R-Studio
Fig. 6 : Un disque BitLocker déverrouillé dans le volet Drive de R-Studio
Cliquez sur l'image pour l'agrandir

Fig. 7 : Un disque VeraCrypt non monté dans le volet Drive de R-Studio
Fig. 7 : Un disque VeraCrypt non monté dans le volet Drive de R-Studio
Cliquez sur l'image pour l'agrandir

Un disque VeraCrypt monté dans le volet Drive de R-Studio
Fig. 8 : Un disque VeraCrypt monté dans le volet Drive de R-Studio
Cliquez sur l'image pour l'agrandir

Notez que si les données d'un disque crypté sont si gravement endommagées qu'elles ne peuvent être déverrouillées à l'aide de son logiciel natif, les chances que les données qu'il contient soient récupérées sont très faibles. Leur analyse ne révèle rien.

Conclusion

Il existe de nombreux formats de conteneurs de fichiers différents, dont la plupart peuvent être traités par R-Studio pour la récupération des données. Les images de disques non compressées, les images de machines virtuelles et les images créées par R-Drive Image peuvent être chargées directement. Pour la récupération de données à partir de disques et d'images cryptés et de formats de conteneurs de fichiers propriétaires, R-Studio peut les traiter comme des volumes logiques normaux après qu'ils aient été montés dans le logiciel natif. Mais dans tous les cas, si le format de conteneur de fichier est corrompu au point de ne pas pouvoir être monté, les chances de récupérer des fichiers sont très faibles.

Appréciation de la récupération de données
362 feedbacks
Rating: 4.8 / 5
Hi!

I used some software for data recovery on MAC, but THIS IS only one, that help me!!!

THX :)

bye
Tom from Hungary
I want to upgrade it to the technician tool.
This tool is amazing. I was able to recover 5 years` worth of lost photos by imaging 4 disks from a corrupted RAID 10 array.

It did a byte copy of the disks and then replicated the array layout and I could see the files instantly. I`d recommend it to anyone, especially at these license fees. You`ll struggle to get better for the price.
After several attempts, using various softwaretools, I wasn`t able to recover any files from my encrypted drive.
I almost had to come to terms with the darkest of dark scenarios, losing it all to oblivion and no one to blame but myself.
Then I came across the demo version of R-studio and decided to giving it a final try.
YES-yes-yes... Utterly wonderfully fabulously FANTASTIC R-Studio!
The most important files were in good condition so (the paid version of) R-Studio could recover these right away.
Unfortunately ...
I accidentally deleted several gigs worth of data from an external drive - no restore point. I tried other recovery software, but what was `recovered` was mostly junk files in randomized order. Considering the cost of professional data recovery, and given the online reviews, I decided to purchase R-Studio.

Wow. Everything - like, EVERYTHING I had ever moved to the Trash from that drive - was recovered, folder and subfolder structure intact.

I am grateful and beyond impressed at this program`s price point ...